500 personnalités viennent de signer une pétition appelant à un « Lundi Vert ». Un lundi sans viande ni poisson qui n’est pas pour autant une croisade contre les agriculteurs et les paysans, rassure l’une des personnalités signataires de la pétition chez nos confrères du Maine libre.

Selon l’universitaire Céline Borello, la démarche d’un  »lundi vert » vise à conscientiser les gens sur le désastre de l’élevage industriel et intensif, explique-t-elle.

Mais le  »Lundi Vert » ne se résume pas à un simple appel de stars demandant de ne plus consommer de viande et de poisson le lundi, tient-elle à préciser avant de rappeler que cet appel est initié par un réseau d’universitaires et de chercheurs.  »L’objectif, c’est d’avoir un suivi alimentaire », renchérit Céline Borello.

De plus, le véganisme est loin d’être incompatible avec la production de viande ou de lait, se veut-elle conciliante. Mais avec le  »Lundi Vert », le mouvement envoie un message fort aux consommateurs de viande d’animaux.