En attendant les 24 Heures du Mans et si vous visitiez le Musée des 24H du Mans ? Découvrez le portrait de Fabrice Bourrigaud son directeur qui nous présente notamment le nouvel espace Anthony Delhale dédié à la moto et nommé en l’hommage du pilote. Retrouvez les sur Facebook !

Bonjour, je m’appelle Fabrice Bourigaut. Je suis le directeur du Musée des 24 heures du Mans à l’Automobile Club de l’Ouest.

C’est quoi le Musée des 24H du Mans ?

Un hommage à l’histoire de l’automobile. C’est une grande machine à remonter le temps aussi de la grande histoire des 24 heures du Mans.

Il existe depuis combien de temps ?

Le tout premier musée date de 1961. Celui dans lequel nous nous trouvons de 1991. 4000 m² dans lesquels vous retrouvez 140 véhicules.

Comment est-il construit ?

Il est découpé avec une grande scénographie permanente où nous allons retrouver des véhicules de la grande histoire de l’automobile depuis les prémices. En particulier avec la famille Bollée. Ils sont les pionniers de l’automobile en France et dans le monde et sont des Manceaux et des Sarthois. Et puis, il y a un deuxième espace consacré à la grande histoire des 24 heures du Mans. On y trouve des véhicules qui racontent tout depuis le début en 1923 jusqu’à aujourd’hui.

Qu’est-ce qu’on y trouve ?

Des pièces uniques dans les collections généralistes. Par exemple, on a des voitures de la famille Bollée, une voiture à vapeur, le Kart de Dion. C’est une pièce unique qui est la plus ancienne voiture présentée dans une collection privée au monde. On a une moto à vapeur construite en Mayenne qui est une pièce unique. Une voiture à turbine imaginée par l’ingénieur Grégoire qui a inspiré Franquin dans la BD de Spirou, c’est une voiture unique. La 2 chevaux avec laquelle Jacques Séguéla a fait le tour du monde avant de devenir le grand publicitaire que l’on connaît.

Nous présentons aussi un certain nombre d’éléments autres que les voitures : une galerie des héros où on présente des portraits des grands personnages, une collection de miniatures qui retrace toutes les voitures qui ont pris le départ de la course. 4300 miniatures, ça c’est un peu la Madeleine de Proust parce que le prisme de la miniature, ça permet de relier les générations, les enfants, les parents, les grands-parents. Tiens c’est quoi ton année de naissance, tiens papy c’était quoi ta voiture préférée etc. etc. Et puis bien évidemment on a aussi des casques de pilotes, des combinaisons, des trophées originaux pour agrémenter et raconter cette grande histoire.

Musée ou circuit ?

On peut soit visiter le musée des 24h seul, soit le circuit seul, soit coupler les deux. Ça présente beaucoup de charme car le circuit ça permet aussi de retrouver de grands repères de l’histoire ! Comme cette fameuse passerelle Dunlop qui est la tour Eiffel du circuit des 24 heures ou bien encore la ligne droite des stands.

C’est quoi la grande nouveauté?

On a créé un véritable espace de 200 m² dédié à l’histoire de la moto au Mans. Et on raconte tout depuis 1912, les premières courses moto organisées au Mans avec la naissance des grands prix. Ensuite en 1969 le critérium de vitesse course moto qui se courait sur le grand circuit des 24 heures du Mans et puis après l’arrivée de l’endurance, le bol d’or au Mans et puis la naissance des 24 ans moto en 1978.

Et en exposition éphémère ?

Un corner dédié à la Formule 1, ça c’est pour l’été. Ce corner va raconter la vie de trois champions qui ont été triple champion du monde de Formule 1 et qui ont vu leur destin passer à un moment ou un autre par les circuits du Mans. Le premier c’est Jack Brahbam qui a construit des F1 à son nom. Trois fois champion du monde de F1 il a remporté le seul grand prix de F1 couru au Mans en 1967. Le second, c’est l’un des très grands noms de la F1 Jacky Steward qui lui aussi triple champion du monde de F1 a disputé à une seule reprise les 24 heures du Mans mais sur une BRM, une voiture avec un moteur à turbine.

Enfin, le dernier personnage lui aussi triple champion du monde de F1. Ayrton Sénat la légende, révélé au Mans en 1978. Il participe au championnat du monde karting qu’il ne gagne pas mais sa classe éclabousse aux yeux de tout le monde. Donc cette petite expo, elle montre trois voitures qu’ont piloté ces trois champions.

Dans quelle voiture êtes-vous assis ?

C’est une Ferrari qui est peut-être la marque automobile la plus connue au monde, elle date de 1949 c’est une 166 MM. Eh bien c’est la voiture qui a gagné les 24 heures du Mans 1949 ! Avec Luigi Chinetti et Lord Selsdon au volant.

À bientôt !

Et bien écoutez, à bientôt ! On vous attend nombreux au musée des 24H du Mans qui est ouvert toute l’année ! Normal on vend l’idée de l’endurance, le sport automobile, l’endurance des 24 heures de 10h à 18h en période d’hiver. 10h – 19h en période estivale, on vous attend nombreux !

______________

L’œil du Mans c’est le média social du Mans et de la Sarthe !

Rejoignez-nous sur Facebook ou sur Instagram